Limiter son sujet de recherche

Il est important de considérer quatre types de limites pour préciser votre sujet et rendre plus spécifique votre recherche d'information :

Limitation de sujet

Quels aspects vous intéressent le plus?
Quelle problématique pouvez-vous dégager?

Définissez les aspects particuliers de la problématique que vous voulez traiter. Évitez d'être trop général ou de traiter votre sujet en surface.

Sujet : la guerre de Trente Ans.

Sujet limité: les implications religieuses de la guerre de Trente Ans.



Limitation chronologique

À quelle période dans le temps vous intéressez-vous?

Circonscrivez votre sujet dans le temps pour indiquer clairement l'objet de votre recherche.

Sujet : l'engagement social chez les jeunes Québécois.

Sujet limité: l'engagement social des jeunes Québécois depuis le début des années 1980.



Limitation géographique

Sur quel pays porte votre étude?
De quel pays proviennent vos informations?

Précisez les pays ou les régions du globe qui vont être pris en compte dans votre étude. Un même sujet peut être couvert fort différemment d'un pays à l'autre.

Sujet : les impacts des traités de libre-échange.

Sujet limité: les impacts des traités de libre-échange au Mexique.

Sujet limité: les impacts des traités de libre-échange discutés dans les journaux mexicains.

Retour en haut



Limitation linguistique

Avec quelle langue êtes-vous à l'aise?
Dans quelle langue l'information qui vous intéresse est-elle produite?

Soyez conscient de vos propres limites et des limites de la documentation existant.

Si vous vous intéressez à un sujet qui n'a été couvert que dans des sources en langue espagnole et que vos connaissances de cette langue sont limitées, cela peut vous amener à redéfinir votre choix de sujet.

Retour en haut


Sandra Lenneville. SMTE. Cégep Gérald-Godin

Creative Commons License

Historique du site et récupération du matériel

Dernière mise à jour 27 août 2009

Cégep Gérald-Godin