Évaluer la qualité de l'information

L'évaluation de la qualité de l'information consiste à s'interroger sur l'information même : qui est l'auteur? est-ce une information fiable? est-elle exacte? est-elle à jour?

4 critères peuvent guider votre analyse :

À consulter : évaluer les sources selon les bibliothèques de l'UQAM.

À voir : les vidéos de l'UQAM
1. Évaluer la fabilité d'un site Web
2. Évaluer la réputation de l'auteur d'un site Web
3. Évaluer la qualité du contenu d'un site Web

Par qui?  Crédibilité de l'auteur

Vidéo - UQAM

Qui est l'auteur du document?
  • Est-ce un spécialiste du domaine?
  • Quelle est sa formation? Son travail?

On doit toujours vérifier qui parle. Bien qu'il y ait des cas d'exception, un professeur d'université sera considéré comme étant plus crédible qu'un citoyen ordinaire.

  • Si le nom de l'auteur, ou au moins le nom de l'institution qu'il représente, n'est pas mentionné, il faut se méfier.
  • L'auteur a-t-il publié d’autres documents sur le même sujet? Sinon, il faut se méfier.
  • Est-ce qu'un professeur de la discipline concernée peut valider cet auteur?
  • Est-ce que l'auteur est cité par d'autres spécialistes? À l'inverse : est-ce que l'auteur cite des sources fiables?
Éditeur / domaine web
  • Est-ce qu'il a été publié par un éditeur reconnu?
  • Une maison d'édition universitaire?

Comme dans le cas des auteurs, une maison d'édition réputée produira généralement des documents de meilleure qualité.

  • Quel est le domaine sur lequel se trouve le site Web?
  • Un fournisseur gratuit?
  • Un domaine commercial?
  • Un domaine éducatif?

Un organisme sérieux aura la plupart du temps son propre nom de domaine pour son site web. Attention cependant aux sites commerciaux, qui peuvent avoir une esthétique léchée qui crée l'illusion du professionnalisme, mais qui ne veulent généralement que vendre des produits ou des services.

Retour en haut



Pourquoi?   Objectivité de l'auteur

Quel est l'objectif du créateur du document?
  • Vendre un produit? Convaincre la population? Partager ses connaissances?
  • Qui a commandé l'étude en question et quels sont ses intérêts?
    Ex. une compagnie pharmaceutique?

Polémistes et militants politiques auront tendance à souligner les données qui vont dans le sens de leurs croyances tout en masquant celles qui pourraient contredire leur argumentation. Si l'on retrouve une information dans un pamphlet politique, par exemple, il est toujours préférable de la valider en la recoupant avec d'autres sources considérées comme plus neutres.

Pour qui?
  • Quel est le public visé par le document?
  • Des consommateurs?
  • Des étudiants?
  • Des spécialistes?
  • Le grand public?

Selon le public qu'il cherche à atteindre, un auteur n'accordera pas la même importance à certains éléments. En règle générale, utilisez les sources qui s'adressent à un public étudiant ou universitaire, car celles-ci dressent souvent un portait plus détaillé et neutre des choses.

Retour en haut



Vraiment?  Fiabilité de l'information

Vidéo - UQAM

  • L'information est-elle précise et juste?
  • Il s'agit de résultats d'expérience? Est-ce que les conditions d'expérimentation sont rigoureuses?
  • Il s'agit d'une recherche? Est-ce que la méthodologie est précisée?
  • Est-ce que je peux valider l'information trouvée dans différentes sources. C'est ce qui s'appelle trianguler ses sources.

Un texte scientifique rigoureux présentera d'abord sa méthode avant d'annoncer ses résultats. Ainsi, s'il n'y a nulle part mention de la méthode de travail des auteurs, il faut se méfier.

Si vous n'êtes pas en mesure de savoir si une information est le fruit d'une recherche scientifique sérieuse, vous pouvez essayer de recouper ce que disent plusieurs textes différents. L'information la plus fiable sera celle qui se retrouvera dans le plus de textes différents.

Retour en haut



Quand?   Actualité du contenu

  • Quand le document a-t-il été créé?
  • Est-ce que cela a un impact sur l'utilisation que j'en fais?

Pour une recherche sur les avancées médicales ou sur les effets des gaz à effet de serre, vous aurez tout avantage à préférer les documents qui ont été publiés récemment. En effet, certains domaines de pointe évoluent constamment et l'information devient vite périmée.

Inversement, si vous voulez savoir ce que pensaient les Québécois du gouvernement Duplessis, il peut être préférable de rechercher des documents de ces années-là, puisque vous aurez directement accès à l'opinion publique de cette époque.

Sites web
  • La date de création est-elle mentionnée?
  • La date de dernière mise à jour?

Les sites web sont comme toutes les autres sources d'information : il faut pouvoir savoir la date de publication des informations présentées. Si, sur le site que vous consultez, vous êtes incapables de trouver les dates de création et de mise à jour, méfiez-vous.

Livres
  • Quand le livre a-t-il été publié?
  • Est-ce seulement la réimpression d'un livre publié en 1985?

Certains livres semblent très récents, mais ne sont en fait que des rééditions ou des réimpressions d'ouvrages plus anciens. On réédite un livre pour deux raisons principales : dans un premier temps, le livre est un grand classique et même s'il a été publié il y a très longtemps, il demeure d'actualité ; dans un deuxième temps, il se peut aussi que rien du tout à part ce livre ne s'est publié sur ce sujet depuis des années... Dans ce dernier cas, il peut être préférable pour vous que vous choisissiez un autre sujet de recherche!

Retour en haut




Sandra Lenneville. SMTE. Cégep Gérald-Godin

Creative Commons License

Historique du site et récupération du matériel

Dernière mise à jour 1er septembre 2010

Cégep Gérald-Godin