Évaluer la pertinence de ses résultats de recherche

La pertinence d'un document varie en fonction de vos besoins spécifiques et de l'utilisation que vous voulez en faire.

Un même document peut être pertinent pour une personne et non pertinent pour quelqu'un d'autre : vous êtes donc le meilleur juge.

Est-ce pertinent en fonction de mes besoins d'information?

L'information est-elle adaptée à mon niveau d'analyse?
  • Qui est le public cible? des étudiants au doctorat? des élèves de 12 ans?
Le contenu est-il en lien avec mon sujet?
  • Y a-t-il un résumé du document? Si oui, est-ce qu'il mentionne les informations que je recherche?
  • Est-ce que les sujets mentionnés dans la table des matières rejoignent mon sujet de travail?
  • Les exemples présentés peuvent-ils m'aider à illustrer mes propos?
Est-ce le type de données dont j'ai besoin?
  • Le document contient-il des cartes, graphiques, statistiques, etc.?

Est-ce pertinent pour l'utilisation que je vais en faire?

Chaque type de travail nécessite des ressources différentes. Un document pertinent pour réaliser une enquête ne le sera peut-être pas pour rédiger une dissertation ou un état de la question. À vous d'en juger!

Comment vais-je utiliser les informations?
  • Vais-je m'y référer comme à une source fiable d'informations factuelles?
  • Vais-je faire un résumé critique de l'opinion de l'auteur?
  • Vais-je répertorier les opinions émises par une portion de la population?

Si vous recherchez une source fiable d'informations factuelles, essayez de sélectionner des textes d'auteurs reconnus pour leur rigueur ou encore d'organisations universitaires ou gouvernementales. S'il s'agit plutôt d'une critique d'opinion, la rigueur des faits exposés dans le document est moins importante. Vous pouvez même, s'il y a lieu, baser une partie de votre résumé critique sur le manque de données fiables !


Sandra Lenneville. SMTE. Cégep Gérald-Godin

Creative Commons License

Historique du site et récupération du matériel

Dernière mise à jour 1er septembre 2010

Cégep Gérald-Godin